Arthur Delaval

Au plus grand dam de ses voisins, il aime essayer des choses bruyantes. Avec de grosses enceintes ou à l’aide d’un marteau, les doigts fragiles d’Arthur dansent sur des petites touches.

Il se dit extraverti, mais enfaite, il est comme tout le monde. Enfant surexcité et dur à canaliser, Arthur essaye de battre le record du monde de projets fait en moins d’un an.

Des fois, il fait le clown avec des jouets dans une caravane (Bulles), d’autres fois, il fait le beau sur une scène de concert (Oui Oui Oui). Il aime aussi faire le patron dans un festival ( Festiculles). Il dessine aussi, mais c’est compliqué pour lui de sortir les petits dessins de son petit carnet.

Bisous humides et mouillés