Mélissa Azé

Mélissa est née à 1326m d’altitude un jour de soleil.

Petite, elle regardait au dessus des montagnes pour se perdre dans l’espace. Moyenne elle dévorait des livres et pondait des poèmes. Désormais grande, elle se bat contre les stéréotypes de genre, tout en multipliant les demandes en mariage ratées. Elle oscille.

Après avoir tourné en rond comme un poisson dans un bocal, Mélissa a débarqué au Port Nord de Berlin-sur-Saône. C’était un jour d’hiver froid et brumeux, un de ceux qui glace les os et fait se cogner les dents.

Assise, le bout des doigts en dessous des cuisses, pour tenir chaud, elle a ouvert grand ses yeux, et grand ses oreilles. Tout voir, tout entendre et tout ressentir. Son palpitant s’est emballé, il était impensable de partir. Il fallait se laisser infuser dans La Méandre jusqu’à en devenir une. Aqi ! En un éternuement, elle a pris part à quelque chose.

Aujourd’hui elle farfouille encore pour saisir entièrement ce quelque chose, mais tout tourne bien. Et tellement que la danse lui monte à la tête. Et tellement, que son corps finira par n’être qu’une toupie.