Des nouvelles

“L’été est mort et nous aussi. Le ciel est gris, c’est déjà fini…” – Kalika

C’était bien cet été, on a remué la poussière du Square Chabas, écumé les plages de la côte ouest.
On a présenté nos soli de femmes. On s’est confronté.e.s au dehors. Presque comme avant…
On a vu des spectacles, beaucoup de spectacles. Ça nous avait manqué.
On a déambulé dans les rues d’Aurillac, on a perdu notre voix à crier dans le micro du karaoké. On a scotché nos doigts avec les 2000 “J’accuse” de 2000 Zola.
On n’arrête pas de se repasser les meilleurs moments. 
Et maintenant, on fait quoi ?
C’est la folle rentrée. 
Les projets mis sur pause redémarrent.
On a les yeux qui brillent de rêves pour l’année.
La rentrée au conservatoire, les inscriptions en stages et les formations, les futures tournées…
Toutes ces nouvelles choses qu’on projette de faire.
Les envies de colo, de festival de podcast.
La naissance proche d’une création tant attendue.
On se fait remuer, on grogne, puis on réfléchit à faire mieux la prochaine fois. 
On sent arriver les soirées, au chaud dans la cuisine.
On a débranché la fontaine à eau. 
On voudrait un plus grand bureau, mais ne jamais avoir froid.
Avec d’autres, on s’est questionné.e.s sur cette sensation que quelque chose se rétrécit dans les possibilités de proposer nos spectacles et performances, nos sottises, qui viennent se frotter au dehors. C’était à Aurillac, il pleuvait, mais on était à l’abri sous le préau de notre cour d’école. Il va sûrement falloir en faire quelque chose si on peut encore un peu se râper les genoux sur le béton.
On se sent privilégié.es.

 
~ STAGE D’IMPROVISATION DANS L’ESPACE PUBLIC
Espace Public Espèce Politique, du 10 au 14 Octobre 2022.
Formatrice : Elodie Curado – Cie Veiculo Longo
L’idée, c’est de proposer une exploration, une mise en jeu dans l’espace public, alliant protocoles d’improvisations, errances, jeux, engagement physique et outils d’éducation populaire.
Aller chercher un acte de présence mettant en lumière nos individu.e.s, le groupe et le contexte dans lequel nous évoluons, la ville.
→ pour en savoir plus
Le stage complet mais il est possible de s’inscrire sur une liste d’attente en écrivant à : cie.veiculolongo@gmail.com – 06.32.84.90.51
Prix libre.


~~ AILLEURS
Le 22 octobre, La méandre va onduler un peu plus loin vers Marseille la chaleureuse pour fêter les 10 ans des ami.e.s du Détachement International du Muerto Coco, une terrible fête de 24h de spectacles, performances et concerts non-stop nommée Méga Bisou. À cette occasion, Super BPM, Nagano et Magie (Guillaume, Anaïs et Marie) vont refaire une performance à trois, un peu comme celle de la soirée Ouvrir le feu en février dernier.
Se profile un featuring incendiaire entre des synthés modulaires, une game-boy, de la lumière qui fait des images sur les murs, des collages, des trucs qui brillent, des flammes mais pas des vraies… On n’en sait pas plus parce que ce sera une performance sur mesure pensée et construite en express d’ici quelques semaines. Pour l’instant, Anaïs se balade en Espagne et prépare une mini tournée de son projet vidéo-son avec Anne Chloé Jusseau, Guillaume fait du mapping sur Fantôme, geek le soir et joue du Parpaing tous les week-ends et Marie est en PLS parce que quand même, ça fout bien la pression ce truc. Heureusement qu’il y a bientôt un super stage de Lucha Libre qui va lui faire penser à autre chose. 
Préventes et soutiens ici
Événement là

~~ VIE DE COMPAGNIE

Alors c’est vrai ? 

C’est le moment de la nostalgie alors on passe la pellicule en reverse… La jolie place de Nanterre, les si belles rues de Granville, la mer, le voisin sympathique, le cidre de pomme entre deux représentations, la pluie de Sotteville et le public qui ne veut plus partir, la foule du centre social du Pertuis, près de la Rochelle, et l’odeur du feu de bois à Aurillac pendant la scène du village, avec une scénographe mal cachée entre deux poubelles…

On est tout de même bien heureux.ses. de retrouver notre Bourgogne qui a vu grandir notre chère Z, et on se dit qu’on a terriblement envie de jouer. On irait bien à la rencontre des habitant.es, jeunes et moins jeunes, d’ici et d’ailleurs aussi. Leur montrer le spectacle, puis en discuter, proposer des ateliers… On n’est pas compliqué.e.s, on a juste besoin d’un peu d’électricité pour recharger les téléphones et la batterie de la régie, d’une ville ou d’un village où déambuler, et de quelques murs pour coller nos dessins de montagnes berbères. On pourrait venir arpenter les rues de votre ville avec une poignée de sable du Maroc en guise de souvenir, qu’est-ce que vous en dites ?
 
>>  SITE <<
Photo – Loïc Nys

Bien Parado 
L’été de la consécration ! Ça a commencé en mai, avec Cluny Danse. On a vécu cette date intensément, parce qu’à ce moment-là, pour la première fois, on s’est vraiment retrouvé.es face au public, et même, au milieu de lui, et on a compris qu’il allait maintenant faire partie de l’aventure jusqu’à devenir un point d’appui magnétique lui aussi. Puis il y a eu Chalon dans la rue… C’était tellement de joie de pouvoir être là : se sentir à la maison, observer les visages familiers dans le public, traverser les espaces qui ont marqué l’histoire de la création. Les premières minutes du spectacle nous reviennent encore régulièrement avec beaucoup d’émotion, le son du cube de Jane qui frappe le sol du Square Chabas et remue la poussière, le public qui retient son souffle… Pendant 4 jours, on n’a pas respiré jusqu’à la fin, qui finissait toujours en apothéose. On a un peu pleuré, aussi, parce que le spectacle a enfin trouvé sa vraie place, et parce que de voir le public ému et déchainé, ce n’est pas rien.
Et puis on a fini à Aurillac, dans une cour d’amour qui portait bien son nom. On est chanceux.ses d’avoir pu jouer dans de si bonnes conditions avec L’Association des Compagnies qui s’Aiment Bien, un collectif monté avec d’autres compagnies qu’on aime. On est très ému.e.s de savoir que Bien Parado va encore jouer, de la Bretagne à l’Espagne en passant par Helsingor. L’occasion de croiser encore des milliers de regards.

Les dates en perspectives 
Avril (dates à préciser) – Grand ménage de Printemps – Cucuron (84)
Option 23 juin – Festival Kalealdia de Bilbao – ESPAGNE
Été (dates à préciser) – L’Estival Festival – Morlaix (29)
6 au 9 juillet –  Festival Rue & Vous – Rions (33) 
15 ou 16 juillet (dates à préciser) – Scènes de rue – Mulhouse (68)
Option 4 au 6 août – Helsingor Festival – DANEMARK
Option septembre – Les Soleillades – Montrouge (92)
 
>>  SITE <<
Photo – Loïc Nys

On boira toute l’eau du ciel
La caravane a continué sa route elle aussi, dans les embruns de La Rochelle, par les forêts du Morvan voisin et sous les crachins d’Aurillac. Marie a repris à sa manière le rôle d’Anne-Chloé, et la tournée estivale s’est très bien déroulée. On espère fort que les 8 et 9 décembre seront l’occasion d’affiner notre tournée départementale, avec le soutien des bibliothèques (dispositif Tadam !).
>> SITE <<
>> TEASER <<
Photo – Anaïs Blanchard 

Avion Papier
La méandre fait des boucles en Europe, Noé et Arthur se sont partagés la tournée d’été et l’émotion toujours palpable de jouer cet entresort. Arthur aurait pu rester accroché aux regards des enfants d’Helsingor, mais comme on aime toujours se retrouver au Port autrement Nord, il a décidé de nous revenir. On était d’ailleurs aussi comme à la maison sous le périph’ de la Porte de Pantin, et on a rebaptisé les 20 ans de l’Espace Périphérique en festival d’Arthur Delaval, ça nous a fait rire, il faut dire que cet acharniste a bien bougé Paris au son de Bisou Mamie, et réveillé la salle endormie lors de sa présentation de Fantôme.
 Les prochaines dates 
8, 9 octobre –  Festival Ecoute(s) –  Grenoble (38)
26 octobre –  Éclat –  Saint-Vallier (71)
3, 4 décembre –  Noël Bleu –  Guebwiller (68)
10 décembre –  Saint-Malo (35)
24 février au 6 mars – Figurentheater – Munich
11 mars – L’Avant-Seine – Colombes (92)
Avril (date à préciser) Les Escales – Mérignac (33)
Option 22, 23 avril – PICelectroNIC La Rotondes – Luxembourg
 
>> SITE <<
>> TEASER <<

Photo – Christophe Raynaud de Lage

Fantôme
Voilà, c’est la dernière ligne droite de cinq intenses années de création, c’est effrayant et terriblement excitant à la fois ! La première c’est le 2 juin 2023 à La Scène Nationale de Gap (05) pour le Festival “Tous dehors !”.
En attendant, si vous êtes dans le coin. Nous vous invitons à venir découvrir une première ébauche de Fantôme, le 29 septembre prochain à 18h30 au Théâtre du Port Nord de Chalon-sur-Saône.
Cette fois-ci, nous n’allons pas uniquement vous parler de ce que l’on a longuement imaginé (encore un peu quand même)… Nous vous dévoilerons le dessin animé en entier, projeté sur le décor avec la musique du spectacle (qui ne sera pas encore jouée en live, car ça, c’est pour plus tard).
Si vous comptez venir, prévenez-nous en nous écrivant à : amour.lameandre@gmail.com
Ami.es coproducteur.ice.s, il nous manque encore un petit peu d’argent pour finir la production…
 Voilà les premières dates de tournée 2023
2/3 juin 2023 : Première – Tous dehors ! – La Passerelle – Gap (05)
10 juin 2023 : Furies – Chalon en Champagne (51)
Option 13 ou 14 juin 2023 : Centre d’Arts – Enghien-les-bains (95)
17 juin 2023 : La Nacelle – Aubergenville (78)
Option 22/23/24 juin 2023 : Vivacité – Sotteville-lès-Rouen (76)
4 juillet 2023 : Festival les Météores – La Mouche – Saint-Genis Laval (69)
8 juillet 2023 : PIVO – Théâtre en territoire – La Roche-Guyon (95)
12 juillet 2023 : La Sablier – Récidives – Dives-sur-Mer (14)
Option –  20/21/22 Juillet 2023 : L’Abattoir CNAREP – Chalon dans la rue – Chalon-sur-Saône (71)
Option – Septembre 2023 – Festival Mondial de Théâtres de Marionnettes – Charleville-Mézière (08)
>> SITE <<
 

Radio Banane
Et voilà, on peut le dire maintenant : on prépare un tout nouveau spectacle qui s’appellera Radio Banane.
Ce sera un entresort jeune public en camping-car librement inspiré du livre de Clémentine Mélois et Rudy Spiessert. C’est Manuel Marcos et Clémence Aumond qui portent ce nouveau projet. Clémence est rennaise, créatrice sonore formée à la radio (impliquée dans de nombreux projets de radio pirate, animatrice d’ateliers de radio pour les enfants et formée à l’ESRA et Radio France), elle a notamment travaillé sur la création sonore du spectacle Fugue de la compagnie Les Toiles cirées. On ne présente plus Manuel que vous avez vu dans La VeilléeDouter de mes propres appuis ou Alors c’est vrai ? au sein de La Méandre, ou dans le spectacle Ni gueux, ni maître des Arracheurs de Dents, ou encore Glissement de Terrain de Veiculo Longo. 
Radio Banane, c’est l’histoire d’une radio pirate perdue dans la jungle, initiée par un singe et un toucan. Diffusée sans prétention depuis une vieille carcasse d’avion, elle devient peu à peu un phénomène de mode planétaire. Imaginé comme une expérience radiophonique théâtrale et marionnettique, il s’inscrit dans la lignée des entresorts immersifs de La Méandre, avec toujours l’envie de proximité et d’aventure partagée avec le public. À l’intérieur d’un camping-car transformé en carcasse d’avion, Aristote et Toucan, les deux protagonistes, vont entraîner les jeunes spectatrice.eurs dans la création de la meilleure émission radio de tous les temps.
En ce moment, on écrit le dossier de création et, dans quelques semaines, Manuel et Clémence s’installeront au port pour avancer l’écriture.
Enfin, il faut aussi vous dire que nous avons acquis un magnifique TurboZeta 6512 de IVECO, qui sera très bientôt transformé en labo de recherche et studio radio, et qui roulera à l’huile de friture.

Dessin : Kairos
 À bientôt
Le collectif La Méandre

CONTACT

Le collectif La Méandre
1 rue Denis papin
Chalon-sur-Saône – 71100
http://lameandre.org

Production/Diffusion
Clémence Lambey – 06.52.00.24.72
Margaux Dartevelle – 07.67.91.28.11
amour.lameandre@gmail.com