RSA

La note d’intention :

À un moment donné de l’histoire de France, à la fin d’une présentation publique de certains de mes travaux, une personne est venue me voir pour me demander comment j’en étais arrivé à l’écriture de ce surprenant personnage
qui participe à la construction d’un robot qui joue le flux des modifications de Wikipédia sur un piano. Je n’ai pas tout de suite compris sa question ; puis, j’ai réalisé que cette personne venait en fait d’assister à une pièce de théâtre un peu loufoque là où je n’avais fait que parler de mon activité.
Le surprenant personnage, c’était moi.

WikikIRC ou la sonification de Wikipedia – La Labomedia 2012

Le Projet Expérimentale de Recherche Sociologique et Administrative s’inscrit donc dans une succession d’intervention publique où, pleinement conscient de la singularité de mes passions, je raconte avec emphase des moments de ma modeste vie en présentant certains de mes travaux ; dans le cas présent une installation sonore composées de couscoussiers amplifiés.


Olivier Baudu

L’histoire :

Olivier est acculé.
Cela fait deux ans maintenant qu’il ne trouve pas de travail.
Bénéficiaire de l’ASS (l’Allocation de Solidarité Spécifique), la situation n’est pas vraiment problématique pour lui dans la mesure où ça n’est pas tant de travail dont il a besoin que d’argent.
Toutefois, Pôle-Emploi ne voit pas les choses de la même façon.
Il faut qu’il cherche du travail.
Il n’est pas indispensable qu’il en trouve, mais il faut qu’il en cherche.
Il avait réussi à s’en sortir les années précédentes en expliquant sincèrement pouvoir peut-être prétendre devenir intermittent du spectacle au travers d’une conférence gesticulée intitulée “Pourquoi je ne trouve pas de travail alors que je sais développer des jeux-vidéos où de grandes saucisses écrasent des chars nazis ?”.
Il avait même envoyé une capture d’écran du jeu à la conseillère qui avait attesté du pouvoir comique de la démarche.

Knacki VS Nazis – 2018

Mais, le contexte sanitaire de l’année 2020 n’a pas exactement permis la diffusion de cette proposition.
Il faut dire qu’Olivier n’aspire pas non plus vraiment à faire des tournées.

Il est bien plus intéressé par l’idée de mettre des enceintes dans des couscoussiers afin de pouvoir y diffuser le son produit par des programmes informatiques ésotériques dont les instructions de commandes ne sont codées que sur un seul caractère.

L’acouscousmonium au Conservatoire du Grand Chalon – 2017

Or, cela prend du temps.
Et ça n’est pas vraiment compatible avec une activité professionnelle.
Ou alors, il faudrait qu’il soit payé pour mettre des enceintes dans des couscoussiers.
Mais, ça n’est pas vraiment un métier.
Il a cherché le code ROME (Répertoire Opérationnel des Métiers et des Emplois) sur le site de pôle-emploi ; sans succès.
L’idéal, ce serait qu’il soit payé quoi qu’il fasse.
Qu’il perçoive quelque chose comme… un revenu inconditionnel.
Quelle idée formidable, se dit-il.
Cela mérite réflexion, se dit-il encore.

De fils en aiguille, il arrive à la conclusion qu’il pourrait se lancer dans un grand et beau projet de recherche qui aboutirait au fait de savoir s’il est possible de devenir intermittent du spectacle sans jamais avoir travaillé pour les heures pour lesquelles il aurait été déclaré.

Il faudrait pour cela qu’il “achète” ses 507 heures.

Est-ce possible ? Qui peut l’aider ? Comment avoir accès à des personnes ressources susceptibles de comprendre sa démarche et de l’accompagner ? Quelles sont les freins, légaux, éthiques ?

NE SERAIT-CE PAS LÀ L’OBJET MÊME D’UN SPECTACLE ?

Olivier est pris de vertige…

L’Acouscousmonium à Mix’art Myrys en 2019 pour le THSF – Photo Pauline Schumers

” Ding ! Dong ! “

Que se passe-t-il ?
Ne serait-ce pas le bruit que ferait un mail si la notification sonore des réceptions était activée.
Tout à fait.
Quel est ce mail ?

Objet : APPEL A CANDIDATURE/CDLR 2021

In. Croy. Able.

Il existe un appel à projet concernant des maquettes….
S’il était retenu, il pourrait avoir accès à un fourni réseau de professionnels et de professionnelles dont il pourrait recueillir les différents points de vue…
Le tout en situation de travail pour un comédien…

C’est décidé, Olivier va se lancer dans un Projet Expérimentale de Recherche Sociologique et Administrative et le soumettre à L’Aube de la Création…

Capture d’écran d’IBNIZ, logiciel de live coding ésotérique.

L’auteur interprète : Olivier Baudu

Il sait jouer au piano et chanter, mais pas les deux en même temps.
Au niveau des activités professionnelles, il a travaillé dix ans dans un hakerspace Orléanais où il a appris à tisser des programmes informatiques pour contrôler l’image et le son en temps réel avec pour but de faire de la poésie avec des bits. Puis, il a appris d’autres langages informatiques pour diversifier la possibilité d’utiliser les ordinateurs pour autre chose que ce pour quoi ils ont été conçus.
Il s’est mis au saxophone et à la batterie et cela lui procure beaucoup de plaisir.
Il n’aime pas la crème de Marron.

Spectacles:
– La course du bus de l’innovation sur le chemin de la croissance – 2012
– Panier-Panio – 2015
– Pourquoi je ne trouve pas de travail alors que je sais développer des jeux vidéos où de grandes saucisses écrasent des chars nazis ? – 2019
– La Bite à coucouille présente Culbutocul, un spectacle d’enculé – 2020

Le collectif La Méandre :

Elle a failli s’appeler « Maman Champagne », « Citron Hydraulique » ou « Collectif Moufle », mais l’histoire en a décidé autrement.

Située depuis 2012 au bord de la rivière qui s’appelle la Saône, au niveau de la ville qui s’appelle Chalon-sur-la-Saône, elle a récemment fini de construire, dans l’un des cinq hangars qu’elle occupe, une cuisine totalement isolée qui ne cesse de mettre tous ces membres et toutes ces membres en joie. Pendant quelques jours, une bûche était fixée au plafond, mais nous l’avons retirée pour pouvoir mettre un placard.

La Méandre fait de la musique, mais aussi des films et de la danse avec le corps. Souvent, elle écrit et fait des photos et de la scénographie. Parfois, elle fait des lasagnes.

Elle est composée de plus de vingt, mais moins de trente, êtres humains vivants en moyenne sympathiques plusieurs fois par jours.

Le budget prévisionnel :

Charges :
– 42 cachets de répétition et 3 heures, soit 507 heures : 5295,17 €
– 40 couscoussiers : 800,00 €
– 40 amplis : 400,00 €
– 20 cartes sons USB : 40,00 €
– 1 ordinateur : 760,00 €

Total : 7295,17 €

Produits :
– auto-production : 5295,17 €
– aube de la création 2021 : 2000,00 €

Total : 7295,17 €

Le planning prévisionnel :

Chalon dans la rue : 21-22/07/21
Déclaration de janvier : 28/01/22
Déclaration de février : 26/02/22
Déclaration de mars : 28/03/22
Déclaration de avril : 28/04/22
Rendez-vous Pôle-Emploi : 15/05/22
Déclaration de mai : 28/05/22
Déclaration de juin : 28/06/22
Déclaration de juillet : 28/07/22
Déclaration de août : 28/08/22
Déclaration de septembre : 28/09/22
Déclaration de octobre : 28/10/22
Déclaration de novembre : 28/11/22
Déclaration de décembre : 28/12/22

+ des dates de représentations inconnues à ce jour.


Mise à jour 08/04/2021: Après étude de la proposition, on a été au regret de m’informer qu’elle n’avait pas été retenue.

Mise à jour 14/04/2021 : Suite à un désistement, ce projet de maquette a finalement été retenu dans l’Aube de la création 2020 et sera donc présenté les 21 et 22 juillet à Chalon-sur-la-Saône.